26 mai 2008

Compte-rendu du spectacle Petrouchka le 25 Mai 2008

The_Beholder_by_wiccancountess

Mission accomplite :)

Le spectacle a eu lieu ce Dimanche 25 Mai à la maison des Arts et de la Culture de créteil, où se déroule un festival de musique. Nous devions jouer à 10 heures et quart, devant les parents d'élèves, quelques membres du projet et éventuellement le public du concert de l'après-midi. Trois professeurs sur les quatre étaient présents: Mme Coudriou, Mme Loupiac et Mme Ballion.

Nous avions rendez-vous à 8 heures ce dimanche devant la loge du collège. Mme Brochard elle-même nous a ouvert les portes pour que nous allions chercher tout le matériel: le paravent, les costumes, la boîte et les peluches, et tutti quanti. Les enfants étaient tous là sauf David, qui habite près de Créteil. Nous avons pris le métro dans la bonne humeur, certains sont partis en voiture. En arrivant sur place, nous avons pris les mesures de la salle, une sorte de hall avec un plafond très haut, où l'on avait installé une scène, sur laquelle paraît-il il y avait un piano que Mme Loupiac a demandé de déplacer, sinon nous n'aurions pas eu la place de jouer. Cela aurait été fait de mauvaise grâce, selon elle. Moi je suis arrivée un peu en retard le temps d'appeller le papa de David et de le récupérer.

Les loges des enfants étaient au 2e étage. Mme Loupiac est donc montée avec les élèves, pour les mettre en costume. Elle avait déjà installé les décors et accessoires, et j'ai repéré ce dont nous aurions besoin et dans quel ordre. Tout s'est très bien passé, chacun a retrouvé ses affaires, nous n'avions rien oublié. Le pull et le sweat polair pour les peluches ont été utiles, et je ne regrette pas de les avoir emmenés.

Cela a été un peu dur de calmer tout le monde, de commencer la répétition, pour revoir une dernière fois les entrées, sorties, ordre de passage, etc. Il n'y avait qu'un seul musicien, qui jouait du violoncelle (cela résonnait beaucoup) sans s'occuper de nous. Déjà à la répétition générale il nous avait oublié, et ne s'est même pas excusé. Finalement nous avons un peu répété, cela avait l'air correct, si ce n'est le stress autour de nous, et la mauvaise acoustique, ce qui nous a amené à demander aux enfants de crier carrément leur texte. Nous avons demandé aux parents de sortir un moment pendant le dernier filage pour ne pas qu'ils le voient deux fois.

Enfin le deuxième musicien est arrivé, mais ils ne devaient pas jouer, ce qui fait que nous avons répété comme çà. Je leur ai donné mon texte, ce qui m'a manqué pendant la représentation, mais pas tant que çà, car je connais tout par coeur à force.

A un moment donné, je suis allée dire quelque chose à une jeune fille qui travaille pour l'orchestre, et gérait le projet avec Violaine. Je me suis faite disputer par le musicien, parce que je me serais jetée sur son violoncelle au risque de le renverser. Cela m'a fait rire. Je l'avais très bien vu, j'ai fait un détour, pas trop envie de me prendre la pique. Cela m'a donné l'occasion (unique je pense) de lui glisser que j'étais violoncelliste et que j'avais l'habitude. Quant à l'autre musicien, quand je lui ai dit, il faudrait peut-être commencer, il a montré sa montre, en disant qu'il était dix heures et quart, eh oui, nous étions un peu en retard. Ce ne sont pas des musiciens, mais de vrais fonctionnaires comme on aime...

Alors le spectacle a commencé, tout le monde s'est mis à sa place dans les coulisses. Le premier groupe est monté sur scène élève après élève, et j'entendais assez bien le texte de derrière. Puis la scène du lundi s'est bien passée, un peu de panique pour les changements de costume, ensuite il y a eu un petit cafouillage, la musique étant très longue, les élèves qui étaient sur la scène, ont commencé un scène qui se situait après, alors j'ai dit au groupe du Mardi, "allez-y!" et j'ai fait chut silencieusement à ceux qui étaient sur scène. Du coup cela s'est bien déroulé. Je regrettais de ne pas être en face!!! Puis le final, le ballet, le combat, les saluts se sont déroulés sans anicroche. Les musiciens ne comprenaient rien, et se sont trompés de musique, mais c'est passé quand même. A la fin, nous avons quand même été dire merci aux parents de leur soutien, de leur présence, et fait une petite conclusion rapide sur le plaisir que nous avions eu de travailler sur ce projet avec les enfants.

Lorsque nous sommes retournées dans les "coulisses", un type est venu nous dire très froidement que les enfants étaient partis comme des moineaux et avaient apparemment traversé un atelier ce qui était très dangereux. Nous ne pouvions tout de même pas être à deux endroits en même temps! Il aurait pu prendre deux minutes et leur dire de nous attendre. La façon dont il s'est exprimé a déclenché une colère homérique et justifiée chez Mme Loupiac, et le type a vite battu en retraite. Nous n'avions plus qu'une hâte: partir!!! Rejoindre les enfants, les féliciter, et rentrer nous reposer. Mais jusqu'à ce que nous sortions de cette structure, le sarcasme et la méchanceté, le mépris ressentis nous ont quand même un peu cassé le moral malgré notre plaisir. Car quand j'ai récupéré mon texte sur le pupitre du musicien, je lui ai dit "vous n'en aurez plus besoin", et il a fait un sourire ironique. Si on n'avais pas compris que ça les empoisonnait notre travail, qu'ils ont fait çà pour le fric uniquement!!! Mais bon c'est comme çà. Jusqu'au bout nous nous serons sentis méprisés, négligés, aucune communication possible.

Au retour nous n'avions plus que 6 élèves, les autres étant tous repartis en voiture. C'était vraiment sympa, ce spectacle. Il a été filmé par le fils de mme Loupiac, et donc j'ai bien hâte de le visionner . Au retour, j'ai ramené la caméra à Mme Brochard au collège, dit au revoir à certains parents croisés près du collège, et je suis rentrée chez moi dans un état de contentement doublé de tristesse.

L'essentiel, c'est que nous sommes allés au bout, qu'il y a eu de l'émotion, des progrès, de la solidarité, une ambiance de classe améliorée, et que le projet a été mené jusqu'au bout par tous. je suis donc heureuse de ne pas m'être découragée. Car si je n'ai pas écrit depuis le 11 avril, c'est que j'avais un gros stress, et le moral dans les chaussettes à cause de ces musiciens. Maintenant ça va mieux. Une chose est sûre, l'année prochaine on refera quelque chose ensemble, mais seuls!

Merci à tous les partenaires, mes collègues, fidèles au poste et tempérants, Violaine, qui nous a bien soutenus à la fin pour les répétitions en grand groupe, et la générale (même si je sentais que par moments elle était plus stressée que nous, hihi, elle nous a bien remis d'aplomb avec sa gentillesse et sa bonne humeur), à Mme brochard qui nous a permis de chambouler les horaires pour répéter suffisamment en fin de parcours, à l'administration de l'orchestre d'avoir prêté deux musiciens pour accompagner le spectacle, après tout ce n'est pas de leur faute q'ils n'étaient pas motivés), et enfin au rectorat pour nous avoir permis de monter ce projet.

tooofunny10258

Voilà, maintenant on va pouvoir un peu se reposer...

Mais le spectacle sera quand même rejoué le 20 Juin au collège, d'une part pour que les autres élèves le voient, et aussi la direction, Violaine a promis de venir, ça c'est super sympa, et puis ma copine Lucie du canada pourra le voir comme çà. Na! Cette fois je m'occuperai moi-même de la musique. 

Posté par le blog des 6D à 19:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Compte-rendu du spectacle Petrouchka le 25 Mai 2008

    J'ai hâte de découvrir tout ça!
    Bravo à toute la troupe!

    Posté par Lucie, 27 mai 2008 à 16:00 | | Répondre
  • Merci Lucie! Oui, on est bien contents de la rejouer, c'était trop court sur scène pour illustrer tout ce travail!

    Posté par madame musique, 28 mai 2008 à 20:33 | | Répondre
Nouveau commentaire